top of page
MM paysage et cavalier  2.jpg

Nos engagements pour un tourisme responsable, éthique et dans le respect du développement durable

Depuis de nombreuses années, Wind of Mongolia a toujours été en quête d’innovations et d’amélioration pour ses séjours, en respectant les critères d’un tourisme en adéquation avec les populations nomades et respect de l’environnement.

WhatsApp Image 2024-06-01 à 10.12.07_95a38126.jpg

La Mongolie, pays d’éleveurs nomades

La Mongolie est le pays des grands espaces où évoluent les éleveurs nomades qui sont à la fois les gardiens de cet univers extraordinaire et l’un des piliers de l’économie du pays.

Toutefois cet écosystème reste fragile et il est impératif pour nous de favoriser et préserver le mode de vie des familles d’éleveurs qui font partie des traditions nomades de Mongolie.

Pour ces raisons, il nous parait essentiel de privilégier et protéger leur vie  nomade, tout en leur donnant accès un peu plus de confort et de reconnaissance. Le tourisme a un rôle important à jouer dans cette politique, en impliquant de façon raisonnée les familles nomades dans l’économie touristique.

 

Il y a encore quelques décennies, plus de la moitié de la population était nomade et occupait l’espace des steppes et des montagnes, mais depuis peu, on observe un exode rural qu’il est indispensable d’enrayer si l’on veut préserver l’âme du pays et de ses nomades.

L’industrie du tourisme en Mongolie, base sa communication sur la découverte des steppes et de la culture nomade, mais paradoxalement, les familles d’éleveurs sont souvent laissées-pour-compte et ne profitent pas vraiment des bénéfices de cette industrie.

Notre objectif est donc de préserver cette culture nomade et favoriser l’installation de jeunes familles d’éleveurs en leur permettant, grâce à un tourisme raisonné et dans le respect du développement durable, de percevoir un complément de revenus afin d’accéder à un meilleur confort pour leur quotidien.

Pour cette raison, chez Wind of Mongolia, nous avons décidé d’articuler nos circuits autour de familles traditionnelles, les séjours sont organisés en fonction de leurs activités saisonnières. Les familles d’éleveurs nomades sont ainsi la clé de voûte de bon nombre de nos séjours. Nous les retrouvons à chaque saison, dans leurs camp d’été, d’automne, d’hiver ou de printemps, en prenant soin de préserver du mieux possible leur rythme de vie.

Mongolian-nomads-tranporting-yurt-by-yak-950x400px.jpg

Hébergement dans les familles nomades pour permettre une meilleure répartition financière

Conscients que la manne financière générée par le tourisme ne doit pas être exclusivement réservée à quelques agences de la capitale, mais répartie largement dans tout le pays, nous nous attachons à créer des itinéraires loin des tracés habituels qui permettent non seulement une répartition des bénéfices mais aussi limiter la sur-fréquentation de certaines zones du pays, devenues beaucoup trop touristiques.

Sortir des sentiers battus, c’est aussi dynamiser l’implication des familles dans le domaine de l’hébergement et prestations de guide ou location de chevaux.

Engagement responsable et durable auprès des familles, un enjeu économique et culturel

Notre objectif premier est de préserver le mode de vie des familles avec lesquelles nous coopérons ainsi que leur activité d’éleveurs nomades et ce, dans le respect de leurs traditions.

C’est pourquoi, nous contrôlons scrupuleusement la fréquence des visites et le nombre de voyageurs qui séjournent dans les familles. En effet, il est important de pouvoir apporter un revenu d’appoint aux familles et non un revenu à part entière qui aurait pour conséquence à moyen terme, une perte d’identité culturelle et les transformerait en « nomades à touristes ».

En plus des itinéraires au cours desquels les voyageurs passent une seule nuit dans la famille, nous avons créé plusieurs séjours en immersion totale, principalement hors saison. Ces séjours permettent une plus grande implication des familles dans l’industrie du tourisme sans pour autant gêner leurs activités estivales, tout en valorisant leur mode de vie traditionnel et la culture nomade.

Nous leur apportons des conseils dans le respect de leur culture, et apportons des suggestions adaptées à leur vie comme par exemple, proposer une nourriture moins grasse avec quelques légumes afin de séduire et ravir les palais occidentaux.

C’est dans ce sens et pour valoriser la cuisine mongole et sa gastronomie, ne bénéficient pas d’une excellente réputation, que nous avons créé un itinéraire « gastronomie », dans le respect des traditions.

A chaque jour, un nouveau plat que les voyageurs apprendront à préparer avec la famille, à chaque jour la révélation de l’histoire de ces derniers.

Notre éthique est d’avoir avec les familles nomades, une relation privilégiée.

Nous souhaitons sensibiliser les familles sur l’accueil de nos voyageurs, aborder avec elles l’organisation générale des nuitées, sans pour autant modifier leur mode de vie, pour cela nous organisons des micro -formations notamment sur l’hygiène, le traitement et la gestion des déchets et bien sûr sommes à l’écoute de tout autre sujet qu’elles souhaiteraient aborder.

WhatsApp Image 2024-06-01 à 10.12.06_78f09d11.jpg

A la découverte des événements culturels

Afin de revaloriser la culture de manière, plus générale, du pays, nous proposons de nombreux circuits axés sur les différents festivals traditionnels qui ont lieu au cours de l’année, tels le festival des 10 000 chevaux (dans le Khenti), des 1000 chameaux (dans le Gobi), le festival des glaces dans les provinces de Khovd et Khuvsgul, festival des rennes mais aussi les différents festivals des aigliers dans l’Altaï et bien d’autres encore, qui sont tous liés à des groupes ethniques différents…

En plus de mettre en avant la culture de ces ethnies et du pays, promouvoir ces festivals permet de soutenir l’économie locale, en revalorisant l’artisanat.

La limitation de l’empreinte carbone, un enjeu mondial et une préoccupation pour Wind of Mongolia

En vue de limiter l’empreinte carbone, nous avons décidé de réduire le nombre de km/jour sur une large partie de nos séjours et avons aussi développé des itinéraires autour des axes desservis par les autobus et des mini-bus (van). Nous limitons ainsi considérablement l’utilisation de véhicule privés au bénéfice des transports en commun, tout en vous offrant une réelle immersion dans les steppes.

Le réseau des transports en commun est peu développé dans toute la Mongolie, aussi nous n’hésitons pas à faire appel à des chauffeurs locaux pour effectuer certaines parties de nos itinéraires. Ainsi, nous participons et favorisons la répartition des revenus liés au tourisme hors de la capitale, Oulan Bator.

 

La gestion des déchets plastiques

Dans la même démarche et pour limiter la pollution plastique, nous réduisons l’utilisation de bouteilles individuelles d’eau minérale et favorisons les bonbonnes de 5litres au lieu des petites bouteilles 0,3 et 1litre. De même, pour les treks à pied ou à cheval, nous offrons des bouteilles en aluminium à chaque participant qu’ils remplissent chaque matin après que l’eau ait été bouillie et bien sûr, nous mettons à disposition des filtres à eau utilisables tout au long de la journée. 

Notre politique de développement durable :

Wind of Mongolia - Sustainability Policy.pdf

compte rendu du développement durable 2004-2024.pdf

bottom of page