top of page

Trekking dans le parc national du Khan Khenty

Un superbe trek dans des paysages steppes et collines, rencontre avec des familles nomades
Dates : du 3 au 14 Septembre et du 17 au 28 sep
Guide anglophone
Groupe : 6 personnes maximum
Prix : 1 680€/pers
Nous vous proposons un superbe trek au cœur du massif du Khenty, dans le piémont du plateau Sibérien. Le Khan Khenty est un splendide parc national 12 270 km2 située dans les montagnes Khentii et comprend la montagne sacrée de Burkhan Khaldun, considérée comme le lieu de naissance de Gengis Khan et emplacement supposé de sa tombe.


Le parc se trouve au nord-est de la capitale Ulaanbaatar. C’est une zone riche en faune et flore endémique, la principale rivière qui le traverse est la Tuul, dont les eaux finissent dans le Baikal après être venu grossir le cours de la rivière Selenge.
La Tuul a de nombre affluents et vous allez en traverser plusieurs au cours de ce trek.
En effet, le massif du Khenty comme beaucoup d’autres dans le pays, est un ancien volcan, ce passé tumultueux a dessiné de nombreux réseaux souterrains desquels jaillissent beaucoup de sources minérales, et certaines d’eau chaude et soufrée.
C’est dans cette partie des plus sauvages que nous vous amèneront pour un trek vers la source de la rivière Tuul, à la découverte des sources minérales du massif.


Votre séjour :
Jour 1 : Arrivée à Ulaanbaatar.
Réception à l’aéroport et installation à l’hôtel. Visite de la ville.
Nous monterons à Tsaïsan, petit mémorial Russo-Mongol, situé sur une petite colline qui offre une vue imprenable sur toute la ville.
OulanBator, est construite sur les berges de la rivière Tuul, anciennement Urga, en l’honneur du fils d’un grand seigneur Mongol.
Le nom de Ulaanbaatar fut donné à la capitale lors de la proclamation de la république populaire de Mongolie, ce nom signifie « héros rouge ». Les rues de la capitale sont particulièrement mouvementées en été et il y règne une agitation permanente, y compris tard dans la nuit.
La ville est divisée en plusieurs quartiers, qui présentent de grandes diversités, on peut encore voir quelques yourtes en centre-ville.La croissance d’Ulaanbaatar est surprenante et vous trouverez à la capitale, toutes les commodités de la vie moderne.
 
Déplacements en ville et visites en fonction de vos souhaits et des possibilités de la saison.
Pour cette première journée, un guide/traducteur sera avec vous, pour vous expliquer un peu comment « fonctionne » la vie Mongole, les us et coutumes, les choses à faire et à ne pas faire... bref, une petite initiation pour la suite de votre séjour.
 
Jour 2 : départ vers Khar Uus et rencontre avec la famille nomade de Tsoodo.
En route, vous ferez une halte à Tsojiin Boldog, la statue équestre la plus grande du monde. La statue de Chinggis (Tsonjin Boldog), se trouve à 55 kilomètres d'Oulan-Bator, c’est une statue en acier inoxydable de 40mètres de haut représentant Chinggis Khaan assis sur son cheval.
La statue est orientée vers l'est et offre une vue imprenable sur le lieu de naissance de Chinggis Khaan, et sur les montagnes de Khentii, où il a perfectionné ses talents de guerrier et de chef. Il est possible de grimper à l'intérieur de la statue et d'emprunter la passerelle située au sommet de la crinière du cheval pour admirer les environs.
 C'est un véritable spectacle.
Puis, vous poursuivrez votre route vers le petit village de Erdene soum pour ensuite prendre les pistes de terres qui s’enfoncent dans le massif, pour rejoindre Khar Uus, un lieu-dit où la famille de Tsodo aura installé son camp d’été.
Découverte de la vie nomade et installation sous la yourte d’hôte.
 
Jour 3 : début du trek.
Premier jour de trek vers Baruun bayan et Gunjiin sum
L’itinéraire longe la rivière Tuul, dans cette vaste vallée verdoyante où vivent de nombreuses familles nomades. Partout ce sont des troupeaux de vaches, yacks, moutons et chevaux qui paissent sous le ciel bleu. Puis, vous rejoindrez la vallée de Baruun Bayan, dont la rivière du même nom vient rejoindre les eaux de la rivière Tuul. Vous prendrez plein nord en remontant cette vallée qui se rétrécit quelque peu.
zone boisée et de marécages, avant d’arriver à Guniij Sum, le fameux temple  de la princesse Manchoue - L'histoire du temple est ancienne et débute en 1969, lorsqu’une princesse mandchoue est venue dans la région de Khalkh pour épouser Dondovdorj, un mongol de haute naissance et devenir ainsi reine. Il faut savoir qu’à cette époque, les rois de Mandchourie avait l'habitude d'offrir aux seigneurs mongols de haut rang, des princesses, en guise des cadeaux, pour renforcer les relations. Généralement, une fois mariée au seigneur mongol, la princesse mandchoue avait pour tâche d'espionner et de rapporter tout ce qui se passait au palais.
En revanche, la princesse mandchoue dont nous parlons, mariée à M. Dovdondorj n'a jamais rien rapporté au roi mandchou, car elle aimait sincèrement son mari et lui était loyale.  Avant sa mort, elle demanda à être enterrée en Mongolie, car elle était devenue mongole et voulait rester à côté de son époux. C'est à sa mort, en 1740, comme elle l'avait demandé, que la princesse fut enterrée à Baruunbayan, l'endroit qu’elle avait choisi et Dondovdorj fit construire ce temple pour commémorer l’amour qu’il portait à sa reine Mandchoue.
Le temple s'appelle aujourd'hui Gunjiin Sum, litéralement « le temple de la princesse ».
Etape à plat sur une dizaine de Km, puis montée douce sur environ 7 à 8 km – nuitée tente
 
Jour 4 : Trekking. Aujourd’hui l’itinéraire vous conduira vers une autre petite vallée, celle de Dund Bayan, ce qui signifie « avant le bel endroit », puis en continuant votre chemin, vous rejoindre la belle vallée de l’Est, en mongol « Zuun Bayan », c’est là dans ce fond de vallée verdoyant, entouré de mélèzes, sapins, bouleaux et autres essences que coule la petit source dont les bienfaits sont bien connus des nomades, pour traiter les problèmes intestinaux. Cette source s’appelle Zuugiin, qui signifie « abeille », probablement, car l’abondance de fleurs dans ce vallon protégé des vents, attire de nombreuses abeilles.
 
 Dans cette zone sauvage où peu de personnes s’aventurent et où l’herbe des pâturages, irrigués par plusieurs petites sources, est bien grasse, vit une faune sauvage importante, cerfs, chevreuils, élans, lièvres, ainsi que tous leurs prédateurs, renards, lynx, loups et même des ours.   Le bivouac sera dressé dans ce coin paisible.
Itinéraire 18/20km en montée douce +150m
   Jour 5 : Trekking. Aujourd’hui, vous redescendrez vers la rivière Tuul, dont vous remonterez le cours,  pour atteindre le lieu-dit « Bulganii Bulan » et monter le bivouac non loin de la rivière.
De chaque côté de la vallée, se dressent des massifs plus hauts, avec plusieurs sommets, notamment le plus haut sommet du secteur, l’Altay Ugii, qui culmine à 2 650m.
Itinéraire 18/20km en descente douce -150m   
 
Jour 6 : Trekking.   Ascension de l’Altay Ugii – 2 650m
Aujourd’hui, vous partirez à l’assaut du sommet Altay Ugii, vous randonnerez léger, puisque le sac ne sera pas nécessaire. Pente douce au début au milieu de la végétation abondante, puis vous traverserez une zone bien boisée, avant de vous hisser au sommet et profiter d’un super panorama.
Puis vous redescendrez vers votre campement, au bord de la Tuul.
15km dénivelé + / - 900m
  
Jour 7 : Trekking.   L’itinéraire continuera à suivre le cours de la rivière, pour ensuite vous mener à un petit col par une pente douce (+150m), pour rejoindre une petite source bien connue par les nomades, c’est Gutain rashaan- la source des femmes, où vous pourrez remplir vos gourdes et vous rafraichir. C’est une zone des plus sauvages, pâturages, forêts et vallons où vivent de nombreux animaux sauvages.
Vous poursuivrez votre itinéraire jusqu’à rencontrer une nouvelle petite vallée, c’est celle de la rivière Galtai, où vous planterez votre bivouac pour la nuit.
Etape d’environ  18/20km tout à plat ou presque.  
 
Jour 8 : Trekking.  Aujourd’hui, vous rejoindrez une nouvelle vallée, celle de Bulnai.
Comme vous vous en rendez compte, les vallées dans le Khenty, tout comme partout ailleurs en Mongolie, sont sans fin, à chaque vallée majeure, viennent de connecter d’autres vallées plus petites, avec des rivières plus petites, elles-mêmes alimentées par d’autres ruisseaux, venant d’autres petits vallons. Offrant un réseau de vallées et cours d’eau interconnectés, qui sont autant de terrains d’aventure, autant de fenêtres ouvertes sur la faune sauvage.
Vous rejoindrez ainsi la vallée de la rivière Bulnai, qui s’étire sur encore 25km.
Après quelques kilomètres dans la vallée, vous arriverez à une nouvelle source minérale, celle de Shar Bulag , « la source jaune » probablement à cause de la couleur de ses eaux venues des profondeurs du massif mais qui traversent une couche de tourbe.
Cette source a, elle aussi, des vertus thérapeutiques bien connues des nomades qui vivent plus bas dans les vallées.
C’est là, non loin de la source que vous planterez vos tentes pour la nuit, dans un paysage sauvage de steppes et forêts, surplombées par de hauts sommets.  
Etape de  18km environ, quasiment à plat
 
Jour 9 : Trekking.   Nous arrivons vers la fin de votre périple au cœur du massif volcanique du Khenty. Une dernière rivière au programme de la journée, avec la Bayangol -  Vous grimperez ensuite sur la croupe du massif montagneux de Baruun Tsuurain, avant de basculer à nouveau dans la vallée de la rivière Tuul, où vivent de nombreuses familles nomades durant l’été.
Rencontre avec des familles nomades et découverte rapide de leur mode de vie ancestral, en harmonie avec la nature.
Vous planterez votre bivouac à proximité du camp d’été de l’une des familles.
Dernier bivouac !
Une étape d’une quinzaine de Km, avec un faible dénivelé + et – 250m
 
Jour 10: Dernière étape du trek, qui vous rapprochera du camp nomade de Tsodo.
Les pâturages se font omniprésents et le bétail de plus en plus nombreux. Arrivée au camp d’été de Tsodo dans l’après-midi, pour une soirée « nomade » avec toute l’équipe.
18km à plat
 
Jour 11 : Retour vers Ulaanbaatar et installation à l’hôtel
     Après midi libre jusqu’au concert de musique traditionnelle vers 18h
 
Jour 12 : vol international

 

 

 

 

Comentários


bottom of page